Regards sur deux Prix littéraires

Regards sur deux Prix littéraires

Le Prix du roman des Ecrivains du Sud 2023 a été attribué à Maylis Besserie pour La nourrice de Francis Bacon, publié chez Gallimard et le Prix de l’essai des Ecrivains du Sud 2023 à Nathacha Appanah pour La mémoire délavée, édité par Mercure de France.

Le Prix littéraire des Écrivains du Sud récompense un auteur à l’occasion de la publication d’une oeuvre de langue française remarquable pour sa mise en valeur de la littérature, quels que soient son genre et sa forme : roman, poésie, théâtre, nouvelle, essai, biographie, mémoire, chronique…

Le jury est composé de Metin Arditi (Président), Mohamed Aïssaoui, Olivier Bellamy, Jean-François Colosimo, Paule Constant, Pauline Dreyfus, Jean-Noël Pancrazi, Maryvonne de Saint-Pulgent, et Valérie Toranian.

A propos du livre de Maylis Besserie, La nourrice de Francis Bacon :

Jean-Noël Pancrazi : « Le personnage important de ce roman singulier n’est pas Francis Bacon mais Jessie Lightfoot sa nourrice qui l’accompagnera tout au long de sa vie. Le miracle du livre est cette voix tendre, aimante que l’on entend, à laquelle on s’attache et qui éclaire l’oeuvre de ce peintre malmené dès l’enfance par un père violent, elle sera là comme un bouclier jusqu’au bout. »

A propos du livre de Nathacha Appanah, La mémoire délavée :

Mohamed Aissaoui : « Je suis heureux que Nathacha Appanah, anglophone, ait choisi la langue française pour raconter l’histoire de sa famille indienne. Elle réussit par son écriture unique d’où jaillit la lumière et la bonté, à conjuguer l’histoire singulière de sa famille avec une histoire collective. »

Décerné au meilleur “raconteur d’histoires”, le Prix Jean-Giono récompense un ouvrage en français laissant une large place à l’imagination, dans l’esprit de Jean Giono. Il est parrainé par la Fondation Jan Michalski.

Le jury, présidé par Paule Constant de l’Académie Goncourt, est composé de Metin Arditi, Tahar Ben Jelloun de l’Académie Goncourt, David Foenkinos, Franz-Olivier Giesbert, Sylvie Giono, Emmanuelle Lambert, Véra Michalski, Etienne de Montety et Marianne Payot.

Le Prix Jean Giono 2023 a été attribué au philosophe et romancier Gaspard Koenig pour Humus, paru aux éditions de l’Observatoire.

A propos du livre de Gaspard Koenig, Humus :

Paule Constant : « C’est un livre de romancier, de conteur, de sociologue, c’est un livre immense que l’on peut raconter aux enfants, aux adolescents, qui pose avec humour la question de « qu’allons-nous faire de notre vie ? » C’est un tableau parfait de la France contemporaine qui regarde les étoiles et oublie que nous sommes sur une masse vivante qu’il faut laisser vivre

Chantal Bouvet pour ECRIVAINSDUSUD (nov.2023)